Les auteurs & illustrateurs

 

Olivier de Robert
Olivier de Robert,

Conteur et écrivain, Olivier de Robert a  « brodé » une partie de sa jeunesse sur les chemins escarpés des Pyrénées. C'est là qu'il a puisé l'essentiel de ses inspirations pour la scène ou l'écriture, entre rire et poésie. Auteur de romans et de recueils de contes, il explore à présent le territoire de la nouvelle tout en restant fidèle à ses premiers amours...

http://www.olivierderobert.net

 

 Jacques Jany
Jacques Jany,

Né(e) en 1948 à Fougax et Barineuf

Enfant, Jacques Jany rêvait des avions qui lui passaient au-dessus de la tête. Même s'il fut parachutiste pour pouvoir enfin rejoindre les oiseaux, il a dû attendre les années 80 pour découvrir le parapente, puis le paramoteur et enfin l'ULM en 1991.

Conquis par la liberté de ce type d'appareil, il a depuis accumulé plus de 5000 heures de vol, dont la plus grande partie en montagne. Infatigable partageur d'émotions, il traque les images en amateur dont il rêve bien avant de les capturer. Les photos amateurs de ce livre sont une toute petite partie de sa gigantesque photothèque de quelques 40 000 images de l'Ariège vue du ciel...

http://partagair.jimdo.com/

 

Olivier CourthiadeOlivier Courthiade,

Né(e) en 1953 à Toulouse

C’est à la danse classique que le petit Olivier voulait consacrer sa vie , à cause d la musique et de l’ apparente liberté qu’il aurait pu offrir à son corps malingre.

Demande tout à fait saugrenue pour son père , pyrénéiste chevronné tenant échoppe de pharmacien place Arnaud Bernard, à Toulouse , le grouillant quartier des halles où les chevaux des éboueurs et des maraichers donnaient encore un caractère rural à ce repaire d’ Ariégeois rapatriés.

Il avait fallu changer de vocation. La passion ne manquant pas à ce scorpion bon teint né le 7 novembre 1953, la cuisine et les grand s animaux peuplèrent ses projections .

Après des études classiques au lycée Pierre de Fermat où il fut qualifié avec commisération de « poète et de paysan » par son professeur principal… Olivier le coryphée contrarié , opte pour un lycée agricole en Ariège car selon sa mère : « on ne se fait pas une santé dans une cuisine »

Lire la suite...
 

Sébastien ErpeldingSébastien Erpelding,

Né(e) en 1975 à Pierrelatte

 

La montagne en filigrane

Tout commence dans les lavandes, mais se prolonge en famille vers les lacs du Queyras ou de la Clarée. A pied ou en vélo, les traversées ou les tours de massifs alpins donnent le ton, quitte à pousser jusqu'au Jura ou à la Méditérannée. Je  poursuis à Grenoble, étudiant en géographie, où l'environnement savait  nourrir des loisirs de plein-air. Il en sera de même au Québec ou à Nice. Ces grandes villes ne le sont plus, dès lors qu'on s'en extrait. Elles ne sont qu'un pied à terre vers un immense arrière Pays, haut ou profond : Belledonne, Vercors, Chartreuse, Mercantour ou Verdon, et jusqu'au continent américain tout entier.

Lire la suite...
 
Robert Bonnefoy,

Je suis né en 1947 à Marseille, près de la Porte d’Aix et j’ai eu ainsi la chance, tout jeune, d’aller voir et écouter à l’Alcazar, toutes les opérettes de Vincent Scotto et d’Alibert. Mes vacances se paRobert Bonnefoyssaient près du Garlaban, sur les traces encore fraîches de Marcel Pagnol. Plus tard, à Carry-le-Rouet, sur la Côte Bleue, j'ai pu côtoyer un voisin nommé Fernandel en train de jouer à la pétanque ou pêchant la girelle.

Mais c'est en Vanoise, que l'air des hauteurs m'a emporté vers les cimes. "Parrainé" comme la coutume l'exigeait autrefois, j'ai pu rentrer au Club Alpin Français de Marseille-Provence, et après les "écoles" obligatoires, j'ai pu passer des diplômes d'alpinisme, de ski-alpinisme et de secours en montagne. Il m'a alors été possible d'enseigner à mon tour cet Amour qui tient aux tripes et qui ne vous lâche plus ! J'ai même pu contribuer et participer assidûment à la création du Parc National des Calanques qui vient de voir le jour.

Lire la suite...
 

Stéphane Grochowski,steph
De tous les terrains de jeux passionnants, il a choisi la montagne. Attiré par les sommets et coins reculés, on peut le croiser ici et là aux détours d'un rocher, au passage d'un col ou sur les faces raides d'une haute montagne.
Professionnellement il est resté attaché à ce milieu en tant qu'accompagnateur en montagne (membre du Bureau des Guides des Pyrénées Ariègeoises) mais il sait aussi donner de son temps dans la réflexion sur le développement touristique des activités de pleine nature.

http://www.itinerance-pyrenees.com

 
Bruno Gras

Bruno Gras,

Né(e) en 1959 à Toulouse

Né le 20 juillet 1959 à Toulouse, son enfance se partagera entre la ville rose et la vallée du Vicdessos à Goulier. Après deux années aux Beaux Arts de Toulouse, il regagne l'Ariège à l'âge de 20 ans dans la commune de Sentenac de Sérou où son amour de la montagne et son attirance pour les chevaux va l'amener à devenir éleveur et accompagnateur de randonnée équestre.

Avec tant de passions communes , la rencontre avec Olivier Courthiade, proche voisin, sera déterminante. Olivier sera son professeur, en dressage, zootechnie...et cette amitié les fera conjuguer leurs talents : l'écriture et l'illustration.

Aujourd'hui, Bruno conduit un petit troupeau de vaches salers sur 25 ha dans le Massif de l'Arize et quand la neige tombe et que les bêtes sont soignées, il prend ses crayons et pinceaux. Se définissant plus artisan qu'artiste, il n'en fréquente pas moins les musées à de trop rares occasions à son goût mais la proximité de la montagne assouvit son besoin de contemplation dès le retour des beaux jours.

 
edern

Edern Cailler,
« Je suis amoureux...des grands espaces, des rencontres, des belles images aussi...
Pyrénéen de coeur, Breton par mes racines, j'aime parcourir le monde accompagné de mes crayons et pinceaux, peignant en couleurs des univers toujours nouveaux.
Depuis plusieurs années, je vis dans la vallée de l'Ariège où je partage mon temps entre
mon activité d'accompagnateur en montagne et celle d'illustrateur-graphiste. »

 


Les Editions du refuge